RioPlus20

Rien de plus que mon petit monde sur la toile.


Les frissons de l’angoisse

Les frissons de l'angoisseUne télépathe est sauvagement assassinée dans son appartement par un maniaque. Le jour même, elle avait détecté la présence d’un criminel lors d’une démonstration publique. Fidèle à ses habitudes, Dario Argento nous inflige une croustillante kyrielle de meurtres au fil d’une intrigue torturée : les amis de la victime tentent, évidemment, de démasquer le coupable. Seul indice : ses élans sadiques se déclenchent à l’écoute d’une comptine pour enfant (il a dû fréquenter M le Maudit dans sa jeunesse). Heureusement, David Hemmings est là ! Sa prestation est convaincante, celle de Macha Méril n’a pas le temps de l’être : la pauvre est tuée au début du film. La force du scénario réside essentiellement dans son dénouement final, aussi dérouta nt que machiavélique. Moins haletant que «Ténèbres» ou «Inferno», ce polar-fantastique provoque quand même quelques sueurs froides malgré son rythme décousu. A voir par curiosité…

Pink Floyd, the Wall

Punk Floyd, the WallTerré dans une chambre d’hôtel, Pink, rock star dans le coltar, ressasse péniblement les fragments de sa gloire. Il a enseveli sa vie sous la drogue, la névrose et l’hystérie des concerts. Victime du fanatisme qu’il inspire, Pink s’est forgé une carapace, un mur. Sa déchéance progressive le plongera dans la folie. Osmose étonnante de musique, film et dessin animé, «The wall» évoque les tourments et les fantasmes issus de l’album des Pink Floyd. Jugement sévère de la société et des idées reçues (d’où le fameux «We don’t need no education»), références symboliques à la psychanalyse, critique amère de la guerre : ces images chaotiques s’entrechoquent, provoquent, essoufflent. La mise en scène, extraordinaire, et l’étonnante performance musicale du groupe justifient l’absence de dialogues, délibérément restreints. Un délire dénonciateur, oppressant et grandiose, quelque part entre l’angoisse et la réalité. Monumental !


Published by Poupette, on décembre 10th, 2014 at 8:41 . Filled under: Blog. | No Comments |

Leave a Reply